BLOG

Il déchaîne les passions depuis bien des temps. Faisons un tour d’horizon, en partant de la fève de cacao jusqu’au chocolat. Nous verrons ensuite ses apports nutritifs et ses possibles propriétés addictives.

De la découverte du cacao au délicieux chocolat noir

La culture du cacao est ancestrale : les plus anciennes traces de culture de cacao qui ont été retrouvées datent d’il y a plus de quatre millénaires. Différentes civilisations ont cultivé un rapport assez intime avec le cacao, qualifié de « nourriture des dieux. ». Dans certaines cultures, telles que chez les Mayas, le cacao était consommé lors de cérémonies religieuses. D’autres avaient une relation plus pragmatique avec lui : chez les Aztèques le cacao était un produit de consommation courante et ses graines étaient souvent utilisées comme monnaie.

Mais si nos ancêtres étaient fans de cacao, c’est surtout le chocolat qui nous intéresse. C'est est un mélange de pâte et beurre de cacao et de sucre, dans des proportions variables. La fève de cacao est torréfiée et broyée jusqu’à obtenir une pâte de cacao liquide ; la matière grasse en est extraite et constitue le beurre de cacao. Ainsi, tous les chocolats ne sont pas égaux et aussi concentré en cacao. Pour la compréhension de l’article, nous nous concentrerons sur le noir, le plus concentré en cacao, le seul véritable chocolat pour les puristes.

Source de vitamines et de minéraux

chocolat - nutriments

Le chocolat regroupe une réalité vaste. Entre du blanc qui est une préparation à base de beurre de cacao et qui n’est pas composé de cacao et le noir, qui en contient au minimum 35% il y a un monde. La répartition entre glucides et lipides varie massivement en fonction du type de chocolat : moins il y a de cacao, plus il y a de sucres ou de graisses. Afin que l’article reste simple et digeste, toutes les informations nutritives analysées seront basées sur une tablette de 100g de chocolat noir 70 % minimum.

Le chocolat contient des flavonoïdes en bonne quantité : ils possèdent une grande capacité antioxydante et antiallergique et les études s’accordent concernant leurs effets bénéfiques sur les maladies cardiovasculaires.

Il contient également de la Théobromine, que l’on trouve aussi dans le Guarana. C’est ce qu’il lui confère ses effets de stimulant doux et qui sera à l’origine de l’impact positif du chocolat sur l’humeur. C’est également la Théobromine qui rend le chocolat toxique en quantité importante pour certains animaux : ne laissez pas trainer votre chichuhua à coté de votre noir dessert 99% !

chocolat - minéraux

Tout comme le quinoa, le chocolat est riche en minéraux. C'est une bonne source de Magnésium, de Fer, de Zinc et de Cuivre.

Enfin si le chocolat est bon pour la santé, c’est aussi pour ses apports conséquents et variés en vitamines dont le tableau suivant vous donne un aperçu.

chocolat - vitamines

Le carburant des sportifs

Grâce à ses propriétés stimulantes et aux glucides qu’il contient, le chocolat peut être un aliment intéressant à consommer avant ou pendant l’effort. Ses apports nutritifs variés en font un aliment de choix pour un sportif. Il convient cela dit de faire attention à la teneur en cacao du chocolat consommé et de préférer les noirs forts en cacao. Le chocolat au lait, par son apport glucidique plus important peut être intéressant après l’effort pour reconstituer les réserves. Pensez cependant à l’accompagner de sucres lents. Les études concernant ses effets durant avant et après l’effort chez les sportifs sont nombreuses mais assez peu fiables. Les bienfaits avancés sont divers, on retiendra surtout qu’une consommation de chocolat noir environ deux heures avant l’effort protégerait les muscles en réduisant le risque de crampe.

Sans plus attendre, permettez nous de vous présenter notre sélection de produits cacaotés :

Avant l'effort :

Des gâteaux énergétiques au chocolat  : idéal pour les petits-déjeuners avant une épreuve ce gâteau vous permettra de faire le plein en glucides et en minéraux pour performer au mieux.

Pendant l'effort :

Les barres énergétiques au chocolat ou dont la succulente Clifbar : Un concentré d'énergie au format poche, parfait pour ravitailler.

Après l'effort :

Barre de récupération gout chocolat ° Barres de récupération enrichie en protéines, vitamines (B1, B2, B6, C, E, PP) et minéraux (calcium et magnésium) ° Optimise la récupération après l'effort

Un dernier petit carré ?

Est-ce une drogue ? La question peut surprendre mais elle se pose très sérieusement. Ainsi, le chocolat est avec le cannabis la seule source naturelle connue d’Anandamide. Il se fixe et active les récepteurs canabinoïdes tout comme le THC. Ce neurotransmetteur est impliqué dans de nombreux processus métaboliques : modulation de la mémoire (hippocampe), modulation des émotions (amygdale), modulation de l'activité motrice (ganglions de la base), analgésie centrale (rhombencéphale), rôles potentiels dans l'habituation, la cognition et le système de récompense (contrôlant la prise alimentaire et les phénomènes d'addictions).

L’anandamide joue également un rôle dans la régulation du comportement alimentaire et la génération neurale de motivation et de plaisir. Ainsi il semblerait que consommer du chocolat augmente la réponse au plaisir des aliments sucrés… Nous rendant plus sensible à sa propre douceur.

Au fond, le chocolat c’est si bon qu’on est volontairement accro !