Mon Panier

Fermer mon panier

LIVRAISON GRATUITE A PARTIR DE 79€

La nutrition longue distance à vélo avec Johan de Jonckheere

Posté le Mai 26 2016

Johan de Jonckheere, ambassadeur Nutri-Bay a pris part à la Dijon-Auxonne-Dijon, une course cycliste de 170 km. Nous l’avions équipé pour qu’il ne manque de rien ; il est désormais temps de revenir ensemble sur les produits de nutrition sportive qu’il a utilisé et ceux qu’il a tout particulièrement apprécié :

NB – Nutrition longue distance à vélo : Quelle course as-tu courue ?

J'ai participé à Dijon-Auxonne-Dijon, qui était mon premier objectif de la saison, longue de 170km, achevée en moins de 4heures, course dans laquelle un premier groupe d'une trentaine de coureurs s'est disputé la victoire sur les 170 partants. Cette course s'est disputée sous la chaleur et à une allure rapide, avec du vent présent dans le final, propices aux bordures qui ont "fracturé" le peloton en plusieurs morceaux. J'arrive dans le 1er groupe, et pointe à la 25e position.

NB – Nutrition longue distance à vélo : As-tu un rituel d’avant course au niveau alimentaire et autre ?

Je n'ai pas vraiment de rituel, je fais attention à l'approche d'un objectif, le reste du temps, je me fais plaisir, même si je ne devrais pas car avoir la meilleure alimentation possible me permettrait certaines de passer un cap supplémentaire en termes de résultats. Toutefois il est évident qu’en préparation je fais un peu plus attention. La veille de course au soir, c'est souvent le traditionnel  pâtes/jambon. Le jour de la course j'opte souvent pour un unique repas contrairement à l'ensemble de mes coéquipiers : un gros petit déjeuner. Cela me permet de n'avoir qu'une seule digestion 3/4h avant le départ de l'épreuve et cela est suffisant, pas forcément besoin de pâtes 3h avant le départ (hormis lorsque le départ a lieu en pleine après-midi, trop éloigné pour n'avoir qu'un petit déjeuné dans le ventre).

NB – Nutrition longue distance à vélo : Quelles étaient, d’un point de vue personnel, les plus grands challenges de ta course ?

L'objectif était de jouer la gagne, c'est une course qui correspond à mon profil, usante mais pas trop vallonnée, avec des bordures et un possible sprint à l'arrivée. Un top 10 m'aurait convenu. Malheureusement, je me suis retrouvé seul dans le final dans le groupe qui se joue la victoire, j'étais bien placé mais une chute m'a gêné à moins d'un kilomètre de l'arrivée, j'étais donc mal placé et n'ai pas pu participer au sprint.

NB – Nutrition vélo longue distance : Quels produits as-tu eu l’occasion de tester grâce au pack Nutri-Bay ?

Dans le pack, j’avais un vrai plan de bataille avec ce que je pouvais prendre avant pendant et après l’effort. Je n’ai manqué d’absolument rien. 3 jours avant l'épreuve, j'ai rechargé les stocks glucidiques en consommant de la Maltodextrine dans ma bouteille d'eau à longueur de journée. J'ai également pu essayer les Amino max au terme de mes sorties préparatoires, dans lesquelles la chaîne musculaire avait bien "reçu". Le jour de la course, j'ai consommé les barres High Energy Isostar en début d'épreuve, avant de consommer les gels Apurna ainsi que les shots Clif dans la 2e partie de course et dans le final.  Au terme de l'épreuve j'ai utilisé les barres protein plus Powerbar pour optimiser la récupération et nourrir les muscles. Enfin dans mes 2 bidons de départ, figurait la poudre énergétique apurna gout Agrume.

NB – Nutrition longue distance à vélo : Quels produits as-tu aimé ? Pourquoi ?

Pour moi, le produit que j’ai envie de mettre en avant c’est vraiment le Malto car c'est vraiment un produit intéressant pour la recharge glucidique avant des épreuves importantes. De plus, le gout citron de chez Apurna était vraiment bon, il n'y a pas d'aspect pâteux, bref un super produit que je consomme les jours précédents un gros rendez-vous.

NB – Nutrition longue distance à vélo : Quels produits as-tu moins apprécié ? Pourquoi ?

Clairement, pas grand-chose hormis le gout Chocolat des barres de protéines Powerbar, n'étant pas fan du chocolat, mais cela reste un super produit, l'ayant déjà goutté dans d'autres saveurs.

nutrition longue distance à vélo

NB – Nutrition longue distance à vélo : As-tu rencontré des problèmes lors de ta course ? (coup de pompe, déshydratation…etc.) Est-ce que la nutrition sportive a pu t’aider face à ces difficultés ?

Je n'ai connu aucun problème, la journée s'est bien déroulée, j'avais pour consigne de rester au chaud pour répondre présent dans le final, cela s'est presque déroulé comme convenu lors du briefing avec notre directeur sportif. Mon infériorité face à des équipes de 1ère division comme le SCO Dijon dans le final m'a était défavorable, sans la chute qui m'a fait rétrograder dans le dernier kilomètre le top 10 était envisageable. La nutrition et l'hydratation sont très importantes sur des épreuves de ce niveau et sur cette distance, il faut consommer un "aliment" par tranche de 20 kilomètres à peu près.

NB – Nutrition longue distance à vélo : Si tu ne devais emporter qu’un produit de nutrition sportive sur une prochaine course, lequel choisirais-tu ?

Le Malto dans ma préparation car c'est un produit indispensable pour moi lors d'une grosse préparation à un objectif. Sur une course par étape, tout ce qui est produit de récupération.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Tous les articles sont soumis à une vérification

Liquid error: Could not find asset snippets/sh_sbve-theme-snippet.liquid